Comparaison de la participation électorale au Maroc, en Tunisie et en Espagne

Résultats des Législatives marocaines (2011)

Évolution du processus électoral depuis 2002

Comparaison de la participation électorale au Maroc, en Tunisie et en Espagne

Résultats provisoires à 18h

TUNISIE

ESPAGNE

13 réflexions au sujet de « Comparaison de la participation électorale au Maroc, en Tunisie et en Espagne »

  1. Merci pour votre éclairage.Il n’y a aucun doute que vous contribuez à une analyse méthodique et chiffrée des faits politiques et de leurs évolutions. dans une région très sensible et précaire.

  2. Pienso que los que deciden no votar es porque no estan formados y los que votan son personas con formacion y los votos en blanco significan que no tienen ninguna confianza en los que los representan no se sienten indentificados con los que se han presentado al congreso y al senado

    1. Le niveau d’éducation n’explique pas tout. Traiter avec condescendance les marocains d’illettrés, en plus du mauvais gout, est une lecture très réductrice. Même si le taux d’alphabétisation n’est pas mirobolant (60%), il reste bien supérieur au taux de participation (30%)!!! Le Maroc dispose d’une élite intellectuellement bien supérieure à ses dirigeants politique.

      En Espagnol (approximatif):
      El nivel de educación no explica todo. Tratar los Marroquies de analfabetas con condescendencia, ademas del mal gusto, es una vision muy simplista. Aunque la tasa de alfabetización no es enorme (60%), es el doble de la tasa de participación (30 %)!!!

  3. Et merci beaucoup pour cette charte graphique: très claire, très efficace. Malheureusement, de nos jours, trop d’affirmations gratuites non étayées de chiffres. Voilà quelqu’un pour relever le niveau!

  4. Les tunisiens ont élu leur assemblée constituante, chargée d’élaborer une nouvelle constitution. C’est donc le peuple qui agit directement.
    En Egypte, c’est également le peuple qui impose sa volonté, bien que l’armée essaye de garder le pouvoir aujourd’hui, mais cela ne durera pas trop longtemps, la pression du peuple est trop grande.
    Alors qu’au Maroc, C’est le roi qui prend les devants de la scène on octroyant une constitution fabriquée de toute pièce par le gouvernement makhzanéen du palais, ce qu’on appelle » le gouvernement de l’ombre ou le gouvernement du palais ». Et c’est ce gouvernement qui exerce réellement le pouvoir.
    Tant que le makhzen détiendra, tt les pouvoirs entre ses mains, rien ne changera dans notre pays.

Laisser un commentaire